AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
PersonnageContenu du Message

avatar


Capitaine


Messages : 36
Date d'inscription : 19/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
33/100  (33/100)
Expérience:
291/2000  (291/2000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Dim 7 Aoû - 15:10



Le singe du ciel se réveillait alors, il se sentait tout faible et fatigué. Même après une bonne sieste, il était encore crevé. Il avait froid aussi et il était trempé. L'endroit où il était, ne lui rappelait rien. C'était un endroit tout à fait inconnu pour lui mais qui lui rappelait une certaine nostalgie. Après quelques minutes à remettre ses idées en place, Odyssey comprit où il était mais ne comprenait pas comment il en était arrivé là. Une cellule sur un navire de la marine. Sombre, humide et lugubre... Il y avait séjourné une fois quand il était bien plus jeune, sur un navire qui avait stationné six mois à coté de Bhujerba, son île natale.

Il se leva alors et se jeta sur les barreaux pour hurler. Mais au lieu de crier, il se sentit faiblir d'avantage, sa cellule devait être faite en granite marin même si le macaque ignorait ce que c'était. Il lâcha donc les barres de sa cage et sentit ses forces lui revenir. Il se gratta la tête, cherchant à remettre ses idées en place et se souvenir de ce périple qui l'avait conduit ici...

Des brides de souvenir lui revenaient. Il se voyait sur le haut du Boz, à sauter partout en étant heureux de voir son navire réparé. Il avait des bandages et des pansements partout suite à un combat avec des monstres célestes et une raclée que lui avait mit sa grand-mère en voyant l'état du navire. Toro hurlait qu'il devait rentrer dans le navire car le vaisseau traversait les nuages pour descendre vers la mer bleu; L'idée était de recruter des gens pour l'équipage. Eichi et Toro voulait un navigateur, Odyssey voulait un cuisinier et un musicien. Les deux membres d'équipage pensaient pratique, un navigateur ne serait pas du luxe pour piloter ce vaisseau même si la vieille leur avait un peu expliquer comment piloter le Boz. Le singe lui ne pensait que à manger et s'amuser. Chacun ses priorités dirons nous.

Eichi pilotait le navire alors que Toro tenait la place de vigie. Le singe comme d'habitude lui ne servait à rien à part pour faire l'andouille. Le navire traversa enfin les nuages, on apercevait la mer en dessous. Odyssey sauta sur un câble pour mieux observer le spectacle mais il eut un loupé et son saut dévia à cause du vent. Résultat: il fit une chute vertigineuse en direction de la flotte.

Chance ou malchance, il avait survécu à une telle chute même si son corps lui faisait un mal de chien. Il avait surement des os brisés. Se tenir debout était chose plus difficile qu'il ne l'aurait imaginé. Odyssey se laissa donc tombé dans un coin de sa prison. Donc, des officiers de la Marine l'avaient gentiment sortit de l'eau et jeté en cellule. En même temps, se promener torse nu et exhibé un tatouage qui signifiait qu'il était un hors la loi n'était pas ne subtile idée. Cette marque, il l'avait obtenu durant son premier emprisonnement, les marines avaient trouvés amusant de marquer au fer un gamin de dix ans car il avait osé tenir tête aux hommes du gouvernement, montrant ainsi son coté rebelle face à la justice.

Des bruits de pas résonnèrent, quelqu'un venait lui rendre visite dirait-on...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-new-genesis-archi.forumgratuit.org/t352-fiche-de-odyss

avatar


Colonel


Messages : 31
Date d'inscription : 24/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
28/100  (28/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Dim 7 Aoû - 21:29

☼ Comme chaque jour, le colonel Mayuri vivait une routine incroyable ... Rare sont les moments où il tombait sur des pirates dignes de ce nom.
Une journée peu joyeuse commença donc pour le colonel qui était comme le temps, je ne vous dis pas l'humeur qu'il dégageait, en effet le ciel était très nuageux, on ne pouvait pas apercevoir un brin de soleil, sans compter le brouillard qui pesait une atmosphère plutôt lourde !
Le petit homme sentait déjà la journée qu'il allait passer. Heureusement pour lui il se trompait !

☼ Plus tard dans la journée, le brouillard ayant disparu, les marines n'apercevaient plus que les nuages gris, soudain ils virent une énorme chose sortir des nuages ! Cette chose ressemblait au bas d'un bateau qui remonta tout de suite après, les marines eurent peur, ils crurent que le ciel leur tombait sur la tête. Au lieu de ça c'est un homme qui tomba ! Oui en effet un homme tomba des nuages en criant ! Il fit un énorme plongeon dans la mer, il ressortit aussitôt, mais il tentait de nager sans succès et il sombra dans la mer, cet homme était surement un possesseur d'un fruit du démon.
Les marines n'en revenaient pas, eux qui avaient fini pas s'habituer au calme, là ils aperçoivent un bateau volait et un homme tombant du ciel.
Le colonel sauta aussitôt suivie d'autres marins, ils arrivèrent à sortir l'homme de l'eau, il s'était évanouie, Mayuri aperçut un tatouage sur le torse du mec, il en déduisit que ce n'était autre qu'un sale pirate ! Il le mit donc dans une cellule faite de granite marin pour annuler l'effet de son pouvoir.

☼ Tous les marins furent vraiment très surpris de cette rencontre, le jeune homme dormait encore, oui il dormait vraiment, car ils l'entendaient ronfler ! C'était un jeune homme qui devait avoir entre 18-20 ans pas plus, il avait une certaine classe, torse nu, des cheveux noirs, un torse tatouer et musclé, une taille dans la moyenne, il faisait tout de même penser à un singe. Ce dernier ce remuait dans tous les sens ! Son ventre faisait des bruits assourdissant !
Le colonel n'étant qu'un jeune de l'âge du prisonnier, ne perdit pas de temps pour lui préparer un repas, il avait de la compassion pour tout homme sur la terre, sauf pour les hommes ayant étaient auteurs de crime horrible et sans coeur ! Il détestait ça, il ne pouvait pas se les blairer !
Néanmoins, le pirate n'avait pas l'air comme les autres, rien que de tomber du ciel ce n'est pas commun ...
Il plaça alors toute la nourriture en face de la cellule pour lui mettre l'eau à la bouche pour lui faire du chantage.


☼ Quelques minutes après qu'il sentit la nourriture, il se releva et ouvrait à peine les yeux, il semblait avoir mal de partout, pas étonnant avec cette chute, Mayuri avait préparé une équipe de soin près à intervenir si le pirate se montrer coopératif. Celui se releva d'un coup sur les barreaux en criant « J'ai FAIM !!!!!! Je veux manger ! », il retomba immédiatement car les barreaux spéciaux l'affaiblissait énormément ! Il tentait de ce relever mais avait du mal, il semblerait que ses jambes eurent un sacré choc ...
Les marines furent encore une fois étonnés de la réaction du jeune homme qui avait réclamé à manger.
Notre petit Mayu une cuisse de sanglier et la mit sous le nez du pirate et la retira aussitôt en la mangeant ! Il avait été sadique sous ce coup, le pirate lui fixer la cuisse avec un aire d'épouvante et il bavait énormément.
Le colonel lui dit alors :

-Bonjour l'enclume, je suppose que tu es un pirate, moi un marine comme tu l'auras remarqué. Tu as de la chance d'être tombé sur moi, je t'offrirais a mangé et des soins a volonté ! Mais avant ça, je voudrais savoir qui tu es et d'où viens tu, seulement après ses réponses tu pourras bénéficier de ma gentillesse.

☼ Le pirate regardant le colonel fit un grand sourire, son ventre gargouillant toujours autant, il cria une nouvelle fois « J'ai FAIM ! ». Mais la façon dont il avait regardé le marine fut étrange, il avait une idée derrière la tête !


Dernière édition par Mayuri le Mar 9 Aoû - 8:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Pirate des Airs


Messages : 28
Date d'inscription : 10/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
34/100  (34/100)
Expérience:
606/2000  (606/2000)
Equipage: The Monkey Family

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Lun 8 Aoû - 7:57

La Monkey Family était prêt à redescendre sur la mer bleue. Toro s'occupait de la vigie et Odyssey ne faisait que sauter dans les sens. Eichi quant à lui devait piloter le navire et il le faisait grâce aux instructions de la grand-mère, effrayante et amusante, du capitaine. Cette dernière leur avait expliqué comment faire pour ne pas abîmer le Boz encore une fois. Le jeun prêtre faisait donc du mieux qu'il pouvait en priant le Dieu Ophiuchus de ne pas tomber et détruire le bateau. Il se dit qu'ils avaient vraiment besoin d'un navigateur qui lui serait un minimum qualifié.

Le bateau traversait les nuages pour descendre et la mer bleue commençait à être visible. Seulement, Odyssey avait dû faire une bêtise et était désormais en train de faire uen chute vertigineuse. Toro avait certainement du essayer de le rattraper, mai sans résultat. Eichi aurait bien voulu essayer lui aussi, il devait aider son capitaine, il lâcha la barre quelques instants pour tenter de le rattraper cependant il était trop loin et continua donc sa chute. Le médecin reprit vite la barre en main puis dirigea le bateau vers un endroit plus éloigné car, une base de la marine était en vue.

Ils atterirent donc à quelques mètres plus loin, esperant que les soldats de la marine ne viendraient surtout pas capturer le bateau. Odyssey lui avait certainement atterri aux alentours de la base et il avait donc dû se faire capturer. Une histoire avec une autre base ennemie s'annonçait. Toro et le jeune prêtre se mirent d'accord, il fallait récupérer le capitaine. Ils auraient préférés être plusieurs pour qu'il y en ait un qui garde le bateau seulement aller seul dans une base était une très mauvaise idée.

Ils quittèrent le bateau sur un canot et débarquèrent sur la plage sans se faire repérer bien sûr. Ils se devaient d'être discret, aussi, ils devaient trouver au plus vite des vêtements de la marine. Par chance, les deux hommes tombèrent sur deux autres hommes vêtus des uniformes de la marine et ils les firent alors taire pour "emprunter" leurs vêtements. Toro refusa en revanche de porter ces uniformes, il n'en avait pas besoin étant un chasseur de primes. Une fois Eichi déguisé, ils entrèrent au sein de la base afin de découvrir où était caché le singe. Ils allèrent voir des membres de la marine.

-Euh...Excusez-nous...Vous ne savez pas où pourrait être le prisonnier qui est tombé à l'eau récemment ?

-Lui ? Ben il est en prison, c'est un pirate après tout !

Cela ne les avaient pas plus aidés que ça. Ils devaient désormais trouver où était cette prison sans être trop long non plus. Le Boz était toujours à l'extérieur et il était plutôt visible. Même s'ils l'avaient cachés du mieux qu'ils pouvaient, ce n'était pas un petit bateau. Toro et Eichi partirent donc fouiller la base à la recherche de leur cap'taine. Le Monster Hunter eut cependant une meilleure idée, il proposa d'aller demander des fiches de primes pour probablement rencontrer quelqu'un de plus haut gradé. Ils y allèrent donc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Capitaine


Messages : 36
Date d'inscription : 19/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
33/100  (33/100)
Expérience:
291/2000  (291/2000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Mar 9 Aoû - 6:00



A force de brailler qu'il avait faim, le chimpanzé en avait la tête qui tournait. Il sentait aussi ses cotes lui faire atrocement mal comme quoi cette fois il pouvait en être sure, elles étaient belles et biens brisées. L'odeur de la nourriture lui montait dans les narines, ce qu'il l'énervait. Il avait la dalle et voir ce petit merdeux exposer la bouffe si proche de lui pour le narguer... Il y avait de quoi péter un plomb non? Le nabot de la Marine, un gosse de son âge aux cheveux bleus foncés et aux yeux d'un bleus électrique, avait donc décidé de lui faire du chantage.

Odyssey ne l'écoutait pas vraiment, il regardait autour de lui en se posant des questions. Les barreaux l'empêchaient de sortir, rien que les toucher l'affaiblissait. La grande question c'était: les murs, le plafond et le sol auront le même effet ou il peut tenter de tout détruire pour s'échapper? Quoique... Là, on lui proposait un bon repas contre quelques informations pas bien existentielle. Il fit donc un large sourire, tel un gosse heureux et amusé.

"M'appelle Odyssey. Je viens d'une île céleste qui stagne souvent à West Blue.
J'essaie de monter un équipage pirate.
Se gratte alors la tête.
Mais pour le moment on est pas bien nombreux quoi.
Enfin c'est pas comme si j'avais besoin d'un armée, suffit de recruter les meilleurs!
T'es sympa finalement pour un marine, tu comptes me filer à manger."


Son estomac vint alors se mêler à la conversation. Un gargouillement qui résonna dans la cellule et laissa tomber comme un blanc dans la discussion. Odyssey s'écroula contre le mur, apparemment le manque de nourriture l'affaiblissait de façon incroyable. Peut-être pouvait-il se sauver d'ici mais après une bonne sieste, un bon repas ne se refusait pas. Toro et Eichi devaient être surement inquiet pour lui mais ça sera amusant de leur raconter ce qu'il lui ait arrivé. Ouais, le macaque était quasiment sure si ce n'est pas plutôt vraiment sure qu'il allait sortir d'ici et donc parvenir à s'échapper. Normal en même temps: il allait devenir l'un des pirates les plus connus du monde, il pouvait pas croupir en prison donc.

Fixant alors la bouffe, les yeux brillants d'envie, il salivait pas mal et sentait son estomac crier une nouvelle fois famine. A ce rythme là, il allait mourir de faim d'ici quelques minutes pensait-il. Le singe était donc tombé à l'eau, sa grand-mère lui avait dit que le fruit qu'il avait mangé était une malédiction, mais il n'y avait jamais cru jusque là. Ben ouais de là où il venait, il ni avait pas vraiment de grandes étendues d'eau ainsi il était persuadé de ne jamais se noyer. Ses plans avaient quelque peu été modifié quand quelques jours plus tôt, il découvrit la mer bleu, il s'était donc dit qu'il serait un pirate qui ne tombe pas à l'eau... Après, ses amis pouvaient le sauver au pire des cas. Même si là, c'était l'ennemi qui l'avait sauvé.

Une question traversa son esprit, mais il préféra ne pas la poser à voix haute. Avait-il une prime sur sa tête? Pour avoir détruit deux bases militaire du gouvernement, il y avait de grandes chances pour qu'il ne soit pas bien vue par la Marine. Enfin le tatouage en soit ne l'aidait déjà pas...

"Bon tu me le file ce bout de viande et tout ce qui va avec?
Sinon, entre nous...
Là tu as ramené que l'entrée j'espère?
Affichant de grands yeux ronds.
Parce que j'ai un sacré appétit tu sais mon petit. Hahahahaaa!!"

Il était enfermé dans une cellule faite en granite marin. Il avait échappé à une mort suite à un plongeon d'une hauteur vertigineuse. Il avait faillit mourir noyé au fond de l'eau. Mais malgré tout ça, le chimpanzé rigolait de bon cœur comme si tout ça était normal, comme si tout allait forcément s'arranger qu'il ni avait pas besoin le moins du monde de s'inquiéter. Peut-on encore parler d'insouciance à ce niveau là?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-new-genesis-archi.forumgratuit.org/t352-fiche-de-odyss

avatar


Colonel


Messages : 31
Date d'inscription : 24/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
28/100  (28/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Mar 9 Aoû - 22:11

☼ Mayuri fut bien étonné de sa trouvaille, d'après le pirate, il se nommerait Odyssey, il viendrait d'une île céleste et aurait à ce jour quelques équipiers et il en chercherait encore, le colonel demanda à un de ses marines de se renseigner sur le pirate en appelant un QG de la marine. Le jeune semblait mourir de faim, il tournait ses yeux et sa tête dans tous les sans jamais s'arrêter. De nombreuses questions devaient trotter dans sa tête, mais le plus important était de le nourrir et le soigner !

☼ Le singe faisait les yeux ronds au marine pour qu'on veuille bien lui donner à manger. Il fixait ensuite la nourriture, on aurait pu croire qu'il n'avait pas mangé depuis des années entières !
Le jeune ne réfléchit pas, il fit sortir Odyssey se la cellule, lui mit des menottes en granite marin et lui apporta à manger pour une semaine, l'ogre mit seulement deux minutes pour tout manger ! Le colonel demanda alors plus de nourriture pour le prisonnier, au même moment un rapport arriva :
Un pirate dénommait Odyssey aurait détruit deux bases marines et aurait le puissant fruit du démon Gura Gura no mi, le fruit de la secousse ! Mayuri prit alors conscience que son équipage était en danger avec ce pirate, surtout que son équipage devait être à sa recherche.

☼ Il se mit alors derrière Odyssey, il l'assomma d'un coup sec dans la nuque avec le manche de son katana ! Celui-ci ordonna à ses camarades de le soigner et ensuite de le relâcher sur une île avec un stock énorme de nourriture ...
Une heure plus tard, ce dernier se réveilla. Il avait été soigné par les marines, celui-ci fut surpris, on l'avait assommé, puis on l'avait soigné, pourquoi ? Il vit alors qu'il n'était plus sur le bateau des marines, ces derniers portaient leurs armes sur le pirate.
Le singe fut fort étonnait, il ne savait plus où et pourquoi il était ici, pourquoi l'avait on assommé, pourquoi les marines le pointaient avec leurs armes ?

☼ Celui-ci était attaché à un arbre avec des barres de fers, des bandages de partout, il ne pouvait pas faire grand-chose, les barreaux n'étaient pourtant pas en granite, mais on lui avait peut être administré un tranquillisant pendant son sommeil.
La nuit était déjà tombait mais la lune éclairait assez bien la forêt, mais une étrange brume régnait dans le périmètre où se trouvait tout le monde. Que ce passait-il ?
Une voix de femme s'adressa a Odyssey, celui-ci, intelligent comme il est, n'eut pas l'air d'avoir entendu que ce n'était pas Mayuri. Mais il redressa alors tête et vit Mayuri qui était lui aussi visait par les marines, Odyssey fut alors très surpris c'est alors qu'une femme apparut dans la brume et annonça dans quels circonstances se trouvaient les deux.

☼ Elle expliqua qu'elle avait pris le colonel Mayuri en train de relâcher un pirate, elle ne le laissa pas bien entendue, elle captura alors les deux jeunes garçons.

☼ Mayuri était bien déçus de s'être fais attraper, il pouvait dire adieux à son rêve et celui de son frère qui était de devenir des héros de la marine. Il se demanda alors pourquoi avait-il fait ça pour ce pirate, il n'avait pourtant aucun lien avec, il ne lui devez rien non plus ...
Il avait pourtant mis fin à sa carrière pour ce pirate, il sentait un lien avec lui, Odyssey lui plaisait bien, il ne voulait pas remettre se singe à la marine qui, autant que lui, méritait de vivre sa vie sans que personne ne lui dicte.
Odyssey lui eut l'air surpris d'apprendre ce qu'avait fait Mayuri pour lui, c'est vrai, un marine aider un pirate qu'il ne connait à peine avec qui il n'eut presque aucun discours, d'où sa sort ça ?



Dernière édition par Mayuri le Jeu 11 Aoû - 10:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Colonel


Messages : 39
Date d'inscription : 24/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
28/100  (28/100)
Expérience:
1/1000  (1/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Jeu 11 Aoû - 10:04

Nova se remettait encore de la sévère correction que lui avait infligée Mister 0 à North Blue, mais devait rejoindre son équipage au plus vite... Plusieurs vaisseaux de transports la prirent, se relayant pour l'amener à destination. Alors qu'elle allait arriver à destination, à la base où elle avait laissé son navire, elle surpris une scène un peu étrange: On l'amena à bord du navire du colonel Mayuri, un officier encore jeune, qui venait de capturer un pirate... Il n'avait visiblement pas eu vent de son arrivée à bord, et la jeune femme attendit tranquillement qu'il revienne sur le pont pour l'en informer, ainsi que ce qu'il était attendu de lui.

Mais son attente ne mena pas du tout à ce qu'elle avait pensé: le colonel ressortit de la cale en compagnie d'un pirate, l'aidant visiblement à tenir debout... Enfin, non, il le portait, le malfrat ayant l'air inconscient. Il ne l'aperçut pas tout de suite, et les deux hommes prirent la direction de l'une des barques, sur les bords du bateau... Après s'être assurée qu'il aidait bien ce pirate -aisément reconnaissable au tatouage qu'il arborait sur le torse- elle décida d'intervenir.

Alors que le colonel Mayuri tentait d'embarquer, une utilisation de Drill l'envoya dans les pommes rapidement... Maintenant, elle avait deux ennemis de la marine qui étaient partis sucrer les fraises sur les bras. Soupirant devant la tâche qui l'attendait, elle commença à hurler à cet équipage qui n'était pourtant pas sous ses ordres:


"-Cet homme est un traître, il tentait d'aider ce pirate... Trouvez moi une île près d'ici, nous allons devoir les abattre l'un comme l'autre."

Son ton ne souffrait aucune réplique, et sa démonstration de puissance avait visiblement coupé toute envie de rébellion contre elle de la part des soldats. Quelques secondes plus tard à peine, la vigie avait localisé une île déserte, et le navire fit route vers celle-ci. Ils mirent environ une demi-heure à l'atteindre, toute voile dehors, avançant à une vitesse plus que raisonnable... Mais malgré tout, Nova s'ennuyait. Son navire lui manquait, le vent dans ses cheveux en l'air, les immensités nuageuse... Tout cela se rappelait douloureusement à sa mémoire, et elle avait hâte de les retrouver.

Les vagues faisaient doucement tanguer le navire, et les corps qui étaient laissé tel quel sur le pont s'agitaient en même temps que le roulis faisait s'incliner le bâtiment d'un côté ou d'un autre... N'ayant rien à faire, elle les observa bouger tel des pantins désarticulés, jouissant de sa toute puissance actuelle. Une fois arrivé à quelques dizaines de mètre de ladite île, dans une petite crique à l’abri des regards provenant de la haute mer, Nova fit jeter l'ancre, puis descendre une barque. Elle même irait à terre, ainsi que dix marines, sans oublier les deux hommes qui devaient êtres exécutés.

Récupérant quelque barres de fer dans la soute, initialement faisant partie de la cargaison probablement pour devenir des sabres, elle rejoignit le reste de la petite équipée. Une fois arrivés sur l'île, elle fit porter les deux inconscients -dans tous les sens du terme- vers l'intérieur des terres, à la recherche d'un lieu propice pour une exécution. Après une dizaine de minute de marche au milieu d'une forêt de feuillus, une petite clairière décorée d'un arbre en son centre attira son attention... Cela ferait parfaitement l'affaire.

Ordonnant aux hommes de les placer côté à côté contre le tronc, elle même utilisa de son pouvoir pour chauffer les barres d'acier, bien sûr pas assez pour qu'elle fonde, mais bien assez pour les rendre plus malléables. Une fois ceci fait, elle utilisa une fois de plus sa technique Drill sous une forme un peu moins puissante pour enfoncer brutalement les attaches dans l'écorce même du grand arbre. Elle fit de même pour les deux jeunes hommes, jusqu'à être sûr qu'ils ne s'échapperaient pas sans aide... Puis, elle s'assit par terre, pour attendre leur réveil. Ce ne fut qu'à ce moment qu'on lui appris que le pirate possédait le fruit du démon de la secousse. Pestant contre cette information de dernière minute, elle répandit de la vapeur d'eau tout autour d'elle, sous forme de protection, et de réserve en cas d'attaque, formant un brouillard impénétrable.

Toujours assise en plein centre de ce nuage, et en pleine réflexion, elle fut tirée de là par un marine qui lui annonçait le réveil des deux jeunes hommes. Elle se releva, laissant le brouillard tel quel, puis sortit de sa pseudo invisibilité. Ils semblaient un peu perdu, accrochés à leurs arbres, mais bon... Sans se presser ni montrer un seul signe de colère, Nova pris la parole d'une voix audible par tous:


"-Colonel Punster Mayuri. Vous êtes dorénavant considéré comme traître, aussi ai-je tous les droits sur votre personne. Et sur votre équipage également. Je vais donc vous faire exécuter pour traîtrise, prouvée par l'acte que vous avez tenté de commettre un peu plus tôt : libérer ce jeune homme.
Quant à vous, Monkey D. Odyssey, vous êtes un pirate, et j'ai eu vent de vos performances contre des bases de la marine ici à South Blue. Pour éviter toute récidive, je vais vous faire tuer également. Votre parcours s'arrête ici."


Elle s'arrêta un instant pour fixer leurs visages qui ne montraient pas vraiment la peur qu'elle avait espéré leur faire en annonçant cela... Tant pis. Elle annonça:

"-Messieurs, vous pouvez y aller..."

Le message était évidemment destiné aux marines présents. Ils épaulèrent tous leur fusil, le pointant sur le torse de l'un ou l'autre des deux jeunes hommes. Elle même restait immobile. Puis, un lent décompte commença... Dix... Neuf... Huit... Sept...

[Voilà, je vous laisse le temps de réagir, ou le temps à votre équipage d'arriver Wink]

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Capitaine


Messages : 36
Date d'inscription : 19/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
33/100  (33/100)
Expérience:
291/2000  (291/2000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Jeu 11 Aoû - 16:34



Alors qu'il mangeait comme un goinfre, un coup bien placé l'assomma. Un brouillard venait de se former dans son esprit et le chimpanzé rêvassait à un bon repas, encore et encore de la nourriture. Un rêve où il découvrait avec ses amis, son équipage, une île faite de nourriture. Les arbres étaient d'énormes sucre d'orge, la petite rivière était faite de rhum pour le plus grand plaisir de Toro. L'herbe était comestible, mais son odeur montrait qu'elle servait surtout de condiment, tel des herbes de Provence, un cuisinier aurait été heureux ici... Odyssey lui dévorait un immense rocher fait de viande, s'il avait appartenu à un animal, celui-ci serait énorme. Un dinosaure ou une quelconque créature tout aussi grosse.

L'odeur de la fumée arriva alors à ses narines: quelqu'un faisait cuire de la bouffe? Le singe sentait déjà la bave au coin de ses lèvres. Ses yeux pétillaient à toute instant devant ce spectacle de victuailles infini et délicieuse. Mais cette humidité, cette odeur de fumée le dérangeait quand même. Tout devenait de plus en plus flou pour son plus grand malheur il voyait les tonnes de nourriture disparaitre devant ses yeux.

Le macaque se réveilla alors, se sentant tout pâteux. Son regard était vitreux et dans le vague. Il redressa la tête et sentait une douleur à l'arrière de son crâne: cet idiot de nabot l'avait donc cogné mais à quoi pensait-il? Il réalisa alors qu'il était accroché à un arbre et que le nain était là: à coté de lui, également attaché. Mais c'était quoi ce bordel? Une femme apparut alors au milieu du brouillard, oui de la fumée englobait l'endroit, rendant la visibilité très faible. La bonne femme était une Marine, apparemment le singe avait le don pour se faire attraper ou remarquer par le gouvernement. Quatre escale sur des îles, trois avaient été de paire avec une rencontre du gouvernement...

La jeune femme expliqua que Mayuri, le nabot donc, était un traitre qui avait tenté de libérer Odyssey. Le chimpanzé parut surprit en entendant ça mais il continua d'écouter la demoiselle. Elle comptait les exécuter les deux, ici et maintenant. Il fit de grands yeux rond, genre on allait le tuer pour avoir détruit volontairement ou non deux pauvres base de la marine? Non mais faut pas abuser! Le gouvernement est vraiment cinglé. Quoique non, elle est cinglée! Il ne put cependant empêcher un fou rire d'éclater. Il fixa la jeune femme tout en souriant: comme s'il allait mourir ici. Ainsi, elle connaissait son prénom et étrangement son nom alors qu'il l'avait caché à tout le monde, seul Toro et Eichi savaient son nom de famille. Il l'avait caché depuis toujours afin de respecter la promesse faite à sa mère: rester tranquille sur Bhujerba jusqu'à ses dix neuf ans, éviter de fanfaronner qu'il est le petit-fils de Luffy tant qu'il ne serait pas devenu suffisamment fort et célèbre de lui même. Alors... Comment le savait-elle? Comment l'information avait-elle filtré?

Certes le macaque n'était pas spécialement futé, mais il avait toujours retenu de donner son nom... Sa grand-mère adoptive l'aurait vendu? Ou quelqu'un de son équipage? Non... Surement pas, il avait pleinement confiance en eux. Alors qui? Sa mère? Cette femme connaissait sa mère? Il sentit son cœur accéléré à l'idée que sa mère se soit fait avoir par le gouvernement. Peut-être était-elle enfermée ou pire... Elle avait été exécuté! Il revint alors à la réalité en entendant le décompte: celui qui décomptait les secondes avant sa mort s'il ne faisait rien. Bizarrement, il se calme alors comme si tout ça n'avait plus d'importance. Mourir, bah s'il devait mourir ici c'est que c'était son destin, pas la peine de pleurer ou d'avoir des remords. Il espérait juste que Toro et Eichi allaient bien, ainsi que le Boz. Pauvre Mayuri aussi, il allait mourir pour avoir voulu l'aider.

Sept... Six... Cinq...

La colonel continuait son décompte. Son regard était froid, elle détestait donc tant que ça les pirates? Était-ce un crime si impardonnable de vouloir être libre? Ou était-ce car il avait ravagé deux bases militaire? Quatre... Trois... Deux... Odyssey baissa la tête, prenant une longue inspiration, tout allait se jouer très vite et il n'aurait pas de seconde chance. Un... Feu! Les coups de revolver et de fusils résonnèrent alors que l'endroit se mettait à trembler de façon peut rassurante mais surtout anormal. Les marines en avaient perdu l'équilibre et certains étaient tombés au sol. Les balles fusèrent dans tous les sens, l'une d'entre elles vint frapper la barre an acier qui retenait le singe coincé contre l'arbre.

Ce qu'il s'était passé? Et bien le macaque avait donné un puissant coup de pied dans le sol, utilisant son pouvoir, utilisant une technique appelée: Vibrato. Ceci consistait à frapper l'air ou le sol pour provoquer une secousse plus ou moins puissante selon la force du coup. Ainsi, la vibration avait fissuré le sol, fait perdre l'équilibre aux militaires qui avaient ainsi loupé leurs tires et aucun des deux ahuris attachés à l'arbre ne fut blessé. La tête du singe toujours baissée, il la releva alors rapidement et s'encastra le crâne dans l'arbre, provoquant par la même occasion une nouvelle secousse.

L'arbre vola en éclats mais le chimpanzé en avait la tête qui tournait. Frapper comme ça avec l'arrière de la tête, ça ne mets pas les idées en place, c'est même l'inverse de faire un vibrato avec son crâne... Il vacilla alors que ses pieds touchaient le sol. Des bruits métallique résonnaient autour de lui: il était libre et le nabot aussi. Secouant sa tête pour se réveiller du choc, il regarda alors autour de lui. Un léger vertige lui fit perdre l'équilibre, quel con, il aurait du donner un autre coup de pied!

"Le nabot... Si tu veux mourir, reste là.
Sinon viens, on s'arrache d'ici.
Je perdrai pas mon temps à te convaincre mais...
Soit tu embrasse la carrière de pirate soit, tu attends que la nana te zigouille.
A toi de voir."


Sans attendre, il ramassa un bout de barre en acier et la fit tourner entre ses mains. Une arme improvisée qui allait l'aider à se sauver d'ici. Un marine lui fonça dessus, il serra la barre, laissant son pouvoir l'imprégner pour enfin cogner avec sur l'homme. Un coup d'une violence incroyable qui envoya le mec en plein sur cette fille inconnue. Le singe attrapa alors Mayuri par la ceinture, le décollant du sol pour le porté et l'embarquer avec lui. S'il voulait pas devenir pirate, au moins, il allait l'aider à se sauver. Prenant une nouvelle inspiration, il donna un magistrale coup de pied dans le sol. Provoquant un puissant séisme qui ravagea le terrain en un instant. L'onde sismique servit comme de trampolin au singe qui fit alors un saut incroyable en hauteur.

Sortant ainsi du brouillard, il voyait depuis le ciel où était le navire de la marine. S'agissait de courir tout droit à présent! Tombant dans les arbres, il s'éclata sur le sol avec le nabot. Ouais, l'atterrissage c'était pas son fort... Enfin, ils étaient sortit du brouillard grâce à sa technique: The anger of the earth. Maintenant, il fallait retrouver Eichi et Toro, il espérait que ces deux là allaient bien... Se mettant à courir en portant Mayuri sur l'épaule, il se dirigea tout droit: sure d'aller vers le navire mais bon, avait-il réellement un bon sens de l'orientation?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-new-genesis-archi.forumgratuit.org/t352-fiche-de-odyss

avatar


Pirate des Airs


Messages : 28
Date d'inscription : 10/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
34/100  (34/100)
Expérience:
606/2000  (606/2000)
Equipage: The Monkey Family

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Ven 12 Aoû - 19:59

Les deux pirates, Eichi et Toro, avaient été conduits là où se trouvaient les fiches de primes. Le jeune prêtre trouvait que son compagnon était plutôt bon comédien. Une fois arrivé, ils virent que l'homme qui les avaient conduits était en possession des clés de la cellule. Aussitôt, ils sautèrent sur lui pour les lui prendre et l'empêcher de bouger. Une fois ligoté puisqu'Eichi ne voulait pas qu'ils le tuent, ils partirent à la recherche de la prison.

Puisqu'ils n'avaient aucune idée d'où elle pouvait bien être et qu'en plus ils n'avaient pas vraiment le temps de rester, savait-on jamais, ils décidèrent de jouer la comédie. Eichi fit croire qu'il devait aller s'occuper du nouveau prisonnier et que comme il était récent il s'était perdu. L'autre idiot qui travaillait ici les amena alors directement vers les cellules. Ils cherchèrent un instant, mais il n'y avait pas leur capitaine.

-Euhm...Où est le pirate qu'on a capturé récemment ?

-Ah lui, il a été emmené sur une île pas loin d'ici pour être exécuté, ça fait d'ailleurs peu de temps qu'ils sont partis.

Les pirates décidèrent alors de partir en vitesse à sa rescousse et l'épeiste fit taire le soldat à tout jamais. Malgré qu'Eichi n'aimait pas voir les gens mourir, il était pressé pour le moment et ne dit donc rien. Ils sortirent de la base précipitamment tout en ne se faisant pas remarquer et cherchèrent où l'île pouvait bien se situer. Bien sûr, avec leurs simples yeux ils n'apercurent pas vraiment, mais ils devaient faire vite. Ils montèrent alors vers le bateau pour se rapprocher de la mère et ils virent une île un peu plus loin. Ils se dépêchèrent donc de s'y rendre. Eichi qui devait s'occuper de la barre priait Ophiuchus pour que rien de grave n'arrive à Odyssey. Ça ne pouvait pas déjà être la fin de leur aventure alors qu'elle ne faisait que commencer.

Alors qu'il s'approchaient de l'eau, un tremblement se fit sentir et ceci rassura le médecin de bord. Le capitaine du Boz était toujours en vie et avait riposté. Le bateau continuait d'avancer vers l'île jusqu'à être plutôt proche. Un bateau de marine était accosté non loin de là et on pouvait apercevoir deux silhouettes poursuivies par plusieurs autres qui sortaient d'un brouillard étrangement présent. Le jeune prêtre vit Toro descendre du bateau pour aller saluer ces marines et il le suivit.

Ils arrivèrent sur le côté et ils venaient d'en l'air. Les deux attaquèrent en même temps le groupe et firent plusierus blessés. Ils s'étaient mis entre les soldats et leur capitaine qui était accompagné de quelqu'un. Eichi se retourna, comme si la situatio n'était pas catastrophique et observa le garçon.

-C'est qui ce petit ? Pourquoi il est avec toi ?

Peut-être qu'il vivait sur cette île et que la marine l'avait pris pour cible lui aussi, si c'était le cas ils étaient vraiments horribles ces gens là, s'en prendre aux enfants quand même. Il vit que le garçon avait l'air plutôt énervé contre lui alors qu'i n'y avait aucune raison puis se retourna face aux soldats de la marine qui avaient repris le combat. Il prépara ses poings avant de foncer dans le tas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


Colonel


Messages : 31
Date d'inscription : 24/07/2011


Feuille de Personnage
Niveau:
28/100  (28/100)
Expérience:
0/1000  (0/1000)
Equipage: Aucun

MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   Sam 3 Sep - 10:58

☼ Qu'ai-je fais pour mériter cela ? Dès ma naissance je fus rejeté de mes parents, la seule personne qui m'aima fut mon frère, qui mourra par ma faute ! La seule chose qui me rester aujourd'hui était le rêve de mon frère et moi, le rêve de devenir un marine célèbre et maintenant, je vais peut être mourir, que me reste-il ? Les pensées trottés dans ma tête sans même s'arrêtaient, un colonel de la marine se tenait devant moi et semblait me parler, je ne l'écoutais même pas ... Tout ça à cause d'un foutu pirate que je ne connais même pas !
Et puis regardez moi, je me mets à me lamenter sur mon sort, n’est pas pitoyable ? Il fallait que je me reprenne une main, que je fasse quelque chose, 19 ans, ma vie ne faisait que commence, il fallait que je me sorte de cette situation ! J’étais attaché au même arbre que le pirate, attaché avec une barre de fer, je ne pouvais pas atteindre mon sabre. Mon heure était-elle arrivée ?
La femme commença alors un décompte, je ne comprenais rien, les secondes défilées de sa bouche « Dix ... Neuf ... Huit ... », et je me débattais comme je le pouvais, ma main se rapprocher de plus en plus de mon sabre, j'allais enfin l'atteindre, j'allais pouvoir sauver ma peau ! Les secondes continuaient à défiler « Sept ... Six ... Cinq ... » et je continuais de bouger pour que mon bras l'atteigne, l'autre, le fameux pirate, ne bougeait pas lui ! « Quatre ... Trois ... Deux ... » et mon bras n'était plus qu'à quelque centimètre de mon arme, il ne me restait plus qu'une seconde pour me libérer, je savais au fond de moi que s'en étais fini de ma vie, mais je continuais tout de même à tenter de l'attraper !
Pendant ces dernières secondes, je pensai tout de même un quelque chose d’autre, cette marine, ce regard, cette vapeur, je l’avais déjà vu quelque part ! Oui en effet, même si je me libérais que ferais-je contre elle, cette marine que je rencontras un jour :

☼ C'était un jour comme les autres, je naviguais sur mon bateau, avec mon équipage, ce jour je doutai de mon rêve, je me demandais si devenir un grand marine était vraiment mon rêve ... Rien ne se passait, je vivais une routine interminable, jusqu'à ce jour je n'avais jamais douté de mon rêve ... Ce jour là, tous les marines aux alentours de la base de South Blue qui avait était détruite par un pirate devait se rassembler, un marine haut placé nous expliqua alors qu'un pirate assez puissant avait détruit cette base, ce pirate aurait d'une certaine manière un lien avec le pirate : Monkey D. Luffy. La marine n'avait aucune preuve, mais il avait tout de même tourné à cette conclusion.
La réunion finit, tout le monde partirent vers leur bateau, mais la je bouscula une femme, celle-ci ce retourna aussitôt, je n'eu même pas le temps de m'excuser qu'elle me dit : « Tu ne peux pas faire attention où tu marche sale nabot ! » et elle repartit aussi tôt, moi un sale nabot ? Qu'elle m'avait énervé ! Mais pire encore, elle m'avait lançait un regard monstrueusement meurtrier ! Un de mes marines m'annonça alors que cette femme occupée le poste de colonel tout comme moi et qu'elle avait mangé le fruit de la vapeur, un logia !

☼ Après m'être rappelais ce passage terrifiant de ma vie, je me rappela alors qu'il mettait non seulement impossible de frapper une femme, mais alors encore plus une femme étant intouchable !
Et là la femme dit alors : « Un ... Feu ! » Au même moment j'attrapa mon sabre, mais le pirate à côté de moi fit tout le boulot sans mon aide, en effet, il baissa la tête, pris sa respiration et éclata l'arbre ! Plusieurs marines ne tardèrent pas à nous foncer dessus, lui s'occupant de ses adversaires, moi des miens ! Je sorti mon sabre, des trois mouvements rapide, je trancha quatre marines, trois secondes plus tard leurs habits commencèrent à brulé de flammes bleues ! Mon sabre avait la capacité de s'entourait de flammes bleues et de bruler mes adversaires. Je n'eu pas le temps que le pirate me prit par la ceinture, il me proposa en bref de rejoindre son équipage, il me souleva, fit un énorme bordel derrière lui et commença à s'échapper !

☼ Après quelques minutes de poursuites le pirate arriva vers son équipage, l'un me traita de gamin, tout délicatement, je sortis des bras du pirate, je me remis sur me pieds, puis commençant à courir, en serrant mes poings tout en criant je sauta vers le sale pirate qui me traite de gamin : « Je suis pas petit, espèce d'enfoiré ! » Les marines, eux, continuèrent à se dirigeait vers nous, il était peut-être tant pour moi de partir à l'aventure, embrassais la carrière de pirate, mon tout premier rêve ...

[Toro ne répondant pas, je me permet de sauter son tour ...]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan   

Revenir en haut Aller en bas
 

Scène 4: Une rencontre inattendu sur l'océan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Blues - Les Quatre Océans :: South Blue-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit